Je ne pensais pas que ce serait sucré

Je ne pensais pas que ce serait sucré

Créée en janvier 2007 - Présentée à Jonquière et à Sherbrooke
Coproduit avec le Théâtre La Rubrique de Jonquière

Quelle est la place du diable maintenant que les Hommes sont arrivés à bien faire le mal sans son aide? Quelle est la nécessité de son existence? C’est ce que Lucifer, dit Lucas, en pleine crise d’identité, se demande dans ce premier texte de Catherine Cyr. En passant par la mythologie grecque, le conte québécois, le mythe luciférien, cette jeune auteure amène les spectateurs à s’interroger sur leur conception de la vie.

Lucas n'a plus le désir de rien. Il se rend donc chez le Dr Anna Bettelcott, psychanalyste de profession, afin d'entreprendre une thérapie. Mal lui en prit, il fera alors non seulement la découverte de son moi profond, mais aussi celle de Rose, fille adolescente du Dr Bettelcott.

Entre la magie et le réalisme, nous sommes transportés d’un univers à l’autre grâce à la passion de Rose pour les papillons. Cette jeune fille troublera la vie de Lucifer à un point tel qu'il se questionnera sur sa conception du bien et du mal.

Une histoire à la fois sensuelle et psychologique qui vous séduira par son lien avec le monde contemporain et par sa façon de nous faire voir l’enfer.

« Un grand plaisir des mots et des images. »
Steve Bergeron, La Tribune

« Merveilleux! (...) Un enchantement! »

Daniel Côté, Le Quotidien

« Un pur délice. »

Mélanie Patry, Radio-Canada

Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez toutes les informations sur nos activités.